Une histoire fleurissante depuis 6 générations

1875

Jean-Baptiste Pion, décida de se lancer dans la culture maraîchère sur sa terre du Grand Rang.

1897

Son fils, Joseph Pion, achète l’entreprise à son père. Sa femme, Victorine Lussier et lui-même continuent la culture maraîchère. Ils offrent leurs produits au marché public de Saint-Hyacinthe.

1937

La troisième génération reprend la relève des terres. Origène Pion continue de produire des légumes en champ et les vends au marché. Sa femme, Maria Berthe, a une passion différente et décide de s’orienter vers la culture de fleurs. Elle les cultivait dans la maison, jusqu’au jour où elle décida de les produire dans les serres à l’extérieur, à la suite des protestations de son mari. Ce fut alors le début de la grande aventure ornementale! 

1937

La troisième génération reprend la relève des terres. Origène Pion continue de produire des légumes en champ et les vends au marché. Sa femme, Maria Berthe, a une passion différente et décide de s’orienter vers la culture de fleurs. Elle les cultivait dans la maison, jusqu’au jour où elle décida de les produire dans les serres à l’extérieur, à la suite des protestations de son mari. Ce fut alors le début de la grande aventure ornementale! 

1968

Rosaire Pion, le fils d’Origène, prends alors possession de l’entreprise avec sa femme Monique Bergeron. Les Serres Rosaire Pion voit le jour, se concentrant sur la culture ornementale et abandonnant au milieu des années 1980 la culture maraîchère. L’entreprise eu une croissance phénoménale, augmentant sa superficie cultivable des serres de 2 000 à 375 000 pieds carrés.

1982

Le fameux centre jardin ouvre au public. Il a été marquant pour la région de Saint-Hyacinthe aux fils des années jusqu’à sa fermeture, en septembre 2003. 

1982

Le fameux centre jardin ouvre au public. Il a été marquant pour la région de Saint-Hyacinthe aux fils des années jusqu’à sa fermeture, en septembre 2003. 

2000

La cinquième génération prend possession de l’entreprise, formée par Dominic Pion et Caroline Pion. Ils décident d’enligner l’entreprise sur une optimisation de la production en collaboration avec les nouvelles technologies. Misant sur le volume et la qualité.

2006

Décès de Rosaire Pion. L’entreprise porte encore aujourd’hui sa passion de l’horticulture et sa volonté de toujours s’améliorer.

2006

Décès de Rosaire Pion. L’entreprise porte encore aujourd’hui sa passion de l’horticulture et sa volonté de toujours s’améliorer.

2018

Dominic Pion devient propriétaire unique à la suite de la retraite de Caroline Pion. Sa conjointe, Pascale Chagnon, dirige la production. Une jeune équipe dynamique incluant ses enfants Hugo Pion et Aglaé Pion, les aide en dirigeant différents secteurs de l’entreprise.